Image default
Vie Pratique

Organiser des obsèques à Lyon : Quelle procédure faut-il suivre ?

Comment organiser des obsèques à Lyon ?

En général, c’est au moment où l’on se retrouve confronté au décès d’un proche qu’on pense à connaitre les démarches administratives à effectuer pour une bonne organisation de funérailles. Pour mieux anticiper ce moment qu’on préfère souvent ne jamais imaginer à l’avance, nous mettons à votre disposition les informations ci-après. Si vous tenez à réussir l’organisation d’obsèques à Lyon, alors cet article est fait pour vous.

Qui peut organiser des obsèques ?

Quand vient le moment de procéder à l’organisation d’obsèques, il est primordial avant toute chose de connaitre les personnes qui ont le droit de se charger de toutes les activités et démarches nécessaires. Si le défunt a pensé à laisser des instructions ou un testament qui mentionnent les modalités des obsèques, il suffira de les suivre. Lorsque ce n’est pas le cas, il faudra alors suivre l’ordre de dévolution légale. En première lignée, nous aurons donc l’épouse ou l’époux survivant.

En revanche, en deuxième lignée, ce sont les enfants qui seront chargés de l’organisation. Pendant qu’en troisième lignée les parents seront chargés de cette tâche, les frères et sœurs ainsi que les neveux et nièces viennent en quatrième lignée. Si vous êtes en outre chargé de l’organisation des obsèques d’un de vos proches et que vous ne disposez pas du temps ou des compétences nécessaires pour cette tâche, n’hésitez pas à recourir aux services d’une agence de pompes funèbres. Grâce à ce professionnel, vous avez l’assurance de bénéficier de services de qualité.

Les démarches administratives à Lyon

Comme c’est le cas dans les autres villes de France, il est indispensable d’effectuer certaines administratives lorsqu’on organise des obsèques. Lorsque le décès survient à domicile, il est primordial de s’adresser à un médecin pour réaliser la demande d’un constat de décès. Vous pourrez ainsi obtenir un contrat de décès qui mentionne l’identité du défunt ainsi que l’heure, la date et le lieu du décès. Quand le décès survient à la clinique, dans une maison de retraite ou à l’hôpital, il revient au médecin qui est responsable de l’établissement de réaliser le certificat du décès. Notons que cette pièce est indispensable pour la réalisation des autres démarches administratives.  

Related posts

Tout savoir sur l’amande d’abricot

Claude

Les meilleures astuces pour faire gagner du volume à ses cheveux

Journal

Comment lutter contre les poux efficacement ?

Journal