aromatherapy-style.fr
Image default
Maladies

Symptômes crise cardiaque : quand faut-il s’alarmer ?

Crise cardiaque, il est essentiel de reconnaître les signaux d’alerte et agir, mais comment éviter de graves dommages ? Parmi les différents types de toutes les maladies cardiovasculaires, la crise cardiaque est la plus menaçante pour les personnes touchées. En effet, s’il n’est pas traité à temps, il peut être fatal. Dès que le premier symptôme apparaît, il est conseillé d’appeler les services d’urgence ou d’emmener immédiatement la personne à l’hôpital le plus près aussitôt que possible. Une crise cardiaque peut-elle être évitée ?

C’est quoi une crise cardiaque et ses symptômes ?

Une crise cardiaque est généralement basée sur une maladie coronarienne, c’est-à-dire une artériosclérose des artères coronaires.

Une crise cardiaque entraîne une occlusion soudaine et complète d’une artère coronaire. Les signes typiques d’une crise cardiaque sont une apparition soudaine, une douleur intense au niveau de la poitrine gauche de plus de cinq minutes ou une sensation de pression ou de lourdeur derrière le sternum (« angine de poitrine ») et irradient dans le bras gauche, l’épaule, l’abdomen supérieur ou la mâchoire inférieure.

Une crise cardiaque provoque la fermeture des vaisseaux sanguins qui alimentent le muscle cardiaque ou infarctus du myocarde. Cela empêche l’apport d’oxygène et le muscle ne peut plus se contracter. En conséquence, certaines parties du muscle cardiaque meurent et le corps entier devient dans un état de mauvaise circulation. C’est ce qui provoque l’arrêt du fonctionnement du cœur.

Les personnes touchées sont alors limitées dans leurs performances physiques, mais ne souffrent pas de douleurs thoraciques, mais de fatigue, de malaise ou d’apathie. La majorité des personnes touchées ressentent des symptômes caractéristiques, tels que :

– Douleur dans le bras gauche, rarement dans le bras droit ;
– Nausées et vomissements ;
– Douleur dans le dos, les épaules et la mâchoire ;
– Douleur abdominale ;
– Douleur soudaine dans la poitrine ;
– Brûlure dans la poitrine ;
– Difficulté à respirer ;
– Sensation de pression ou de lourdeur derrière le sternum (« angine de poitrine ») ;
– Vertiges ;
– Sentiment d’anxiété et de peur ;
– Sueurs froides ;
– Peau pâle ;
– Inconscience ;

Plus rapidement un patient est soigné de manière adéquate, plus le muscle cardiaque peut être sauvé.

Défibrillateurs : premiers soins pour l’insuffisance cardiaque

Le défibrillateur est un appareil antiarythmique électronique, conçu pour contrôler le rythme cardiaque. Il permet la fibrillation, c’est-à-dire des contractions rapides des fibres musculaires.

Un défibrillateur externe automatique (DEA) est un appareil électronique portable qui reconnaît les principales anomalies cardiaques et, si nécessaire, génère une décharge électrique pour restaurer la fonction cardiaque. Il peut même vous fournir des instructions vocales claires et détaillées.

L’appareil aide à compléter chaque étape — de l’application d’électrodes à la décharge en RCR (réanimation cardio-pulmonaire).

Vous ne savez pas quel défibrillateur choisir ? www.quel-defibrillateur.fr vous offre le meilleur choix.

Les facteurs de risque de la maladie cardiovasculaire

Les principaux facteurs de risque de maladie coronarienne qui peuvent être influencés par le mode de vie malsain et les médicaments :

– Le diabète ;
– Une pression artérielle élevée ;
– Le stress ;
– Le manque d’exercice ;
– Le tabagisme ;
– L’augmentation des lipides sanguins (le cholestérol) ;
– Manger malsain : régime pauvre en nutriments et riche en graisses.

Bien que tout cela indique un mode de vie malsain, le bagage génétique et l’âge sont parmi les facteurs qui ne peuvent pas être influencés. Les personnes en surpoids, les diabétiques, les patients souffrant d’hypertension et les fumeurs sont particulièrement à risque.

Comment éviter une crise cardiaque ?

Si vous faites attention à un mode de vie sain, vous pouvez prévenir une crise cardiaque de plusieurs façons.

À titre préventif, les médecins recommandent une alimentation saine, suffisamment d’exercice et une perte de poids supplémentaire. Il faut éviter de fumer ou de grandes quantités d’alcool.

Faites traiter l’hypertension artérielle. En plus d’un régime pauvre en sel et d’un exercice régulier, des médicaments sont généralement nécessaires pour traiter l’hypertension.

Pour le diabète : viser les meilleures valeurs possibles. Sauf accord contraire avec le médecin, la recommandation est une glycémie à jeun de 100 à 125 mg/dl (5,6 à 6,9 mmol/l) et une HbA1c de 6,5 à 7,5 %. Une alimentation saine et beaucoup d’exercice peuvent se faire.

Le traitement de suivi sous forme de réadaptation est le processus commun pour les patients souffrant de crise cardiaque. Ils doivent apprendre à gérer leur maladie et à retrouver leur chemin dans la vie professionnelle et la vie quotidienne. Quiconque a eu une crise cardiaque court un risque élevé d’en subir une autre. Il est donc important que les personnes touchées changent de style de vie et évitent les facteurs de risque.

A lire aussi

Réduire les risques des Troubles Musculo-Squelettiques en adoptant les bonnes gestes

Tamby

Qu’est ce que la maladie de Huntington ?

honorine

Définition d’un lumbago

administrateur

Coronavirus : les besoins de Wuhan en matériel médical

administrateur

Le masque : un accessoire incontournable pour limiter la prolifération du COVID-19

Odile

Calvitie : causes et traitements

Journal