aromatherapy-style.fr
Image default
Se soigner

Trois choses à savoir sur la chirurgie de la hernie discale

La hernie discale est particulièrement fréquente chez l’adulte. Elle est le plus souvent liée à l’âge, au port de charge lourde ou au surpoids. Dans la plupart des cas, elle se traite sans forcément recourir à une intervention chirurgicale. Cependant, lorsque la douleur devient persistante et résiste aux traitements, l’opération devient une nécessité. Voici trois choses principales à savoir sur la chirurgie de la hernie discale.

La chirurgie de la hernie discale est une opération de dernier recours

L’intervention chirurgicale de la hernie discale est proposée quand la hernie commence par comprimer une racine nerveuse pouvant provoquer une sciatique. Cette opération est également réalisée lorsque le traitement médical composé d’anti-inflammatoires, d’antidouleurs, d’infiltrations et de décontractant ne soulage plus la douleur. Étant donné que la hernie peut résorber spontanément, les agents de santé recommandent d’attendre au moins 8 semaines avant de l’opérer.

Par ailleurs, d’autres situations nécessitent le besoin de vite agir. C’est lorsque par exemple les muscles de la cuisse deviennent moins mobiles ou encore quand les problèmes d’incontinence urinaire commencent par se greffer à ceux du dos. Dans ces différents cas, la douleur et l’aggravation de la hernie peuvent déterminer la nécessité urgente de la chirurgie. Si vous êtes en France, il est possible de faire une chirurgie hernie discale bordeaux. Pour cela, vous devez vous rendre dans un centre de santé agréé à cet effet.

La chirurgie de la hernie discale n’efface pas forcément toutes les douleurs

L’opération de la hernie discale soulage dans la plupart des cas, les douleurs liées à la sciatique partant de la fesse aux jambes. Par contre, elle n’a pratiquement aucun effet sur le mal de dos pouvant y être associé. De même, cette chirurgie ne répare pas le disque. Elle enlève juste la partie qui comprime les nerfs. Par ailleurs, même si la douleur liée à la sciatique disparaît une fois après l’opération, dans la majorité des cas, le soulagement reste partiel lorsque le nerf est fortement comprimé.

Dans de pareilles circonstances, il faudrait habituellement attendre quelques semaines pour que la douleur disparaisse définitivement. En outre, lorsque le nerf est trop abîmé, le résultat de l’opération ne sera pas concluant. Il va falloir alors dans ce cas s’orienter vers un centre de soins de la douleur. Cependant, il est généralement conseillé de ne pas laisser traîner une trop forte douleur quand le traitement médical échoue.

La chirurgie de la hernie discale peut engendrer des effets secondaires

Il arrive parfois que les patients opérés décrivent une certaine gêne très déroutante au réveil après la chirurgie. D’autres personnes après cette intervention chirurgicale n’arrivent plus à contrôler leur vessie. Ces différentes formes de gêne peuvent être dues à l’anesthésie, mais aussi à l’administration de médicaments antidouleurs. Elles sont aussi souvent causées par un hématome qui comprime les nerfs descendant dans le périnée.

Il s’agit en effet d’une complication rare et qui nécessite le plus souvent une intervention en urgence. C’est pourquoi il est d’ailleurs recommandé aux patients de ne pas négliger cette sensation lorsqu’elle apparaît et de vite en parler aux infirmiers ou aux chirurgiens pour vite anticiper un traitement précoce.

A lire aussi

Quelques astuces pour bien effectuer le choix de son dentiste

administrateur

Pourquoi contacter un fournisseur de matériel de laboratoire ?

administrateur

Se reconstruire physiquement avec Dermochromatic

Claude

Huile végétale pour cheveux, trois bonnes raisons de l’adopter

Journal

Peeling Lyon : technique utilisée pour donner un coup d’éclat à la peau

administrateur

Greffe de cheveux : pour être bien dans sa peau

administrateur